anniversaires

 

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Open international de Roubaix

Célia s’impose chez elle, Maxime confirme et Manon s’affirme

Trois gagnants sur ce tournoi qui se déroulait au vélodrome Jean-Stablinski, de bon augure avant les play-offs qui se dérouleront ce week-end.

DD N2 – N3 :

Célia Chouan jouait avec Camille Darras, de Grande-Synthe. Le duo bat d’abord une paire de Mericourt puis Aurélie Constant qui faisait équipe avec Noémie Van Vambeke, de Hem. Aurélie, blessée au tendon d’Achille, abandonna, sans doute pour se préserver en vue des play-offs qui se joueront contre Ezanville-Ecouen, samedi. Célia s’incline finalement contre Desmaretz-Lefebvre, en trois sets. Dans cette poule de quatre, toutes les équipes terminent à égalité, à deux victoires. L’Airoise, dans sa ville, s’impose au set average, Aurélie, qui avait remporté les deux premières rencontres, termine 2e.  

SD N2 – N3 :

Aurélie Constant et Célia Chouan étaient inscrites dans une poule unique de cinq. Cela se joua sans la première, vous en avez lu la raison. Célia ne joua que deux matchs, Adeline Coquelet ayant également déclaré forfait. Elle les perdit, d’abord contre Tyberghein (15 et 16) puis contre Van Wambeke (16 et 16).

Mixte N2 – N3 :

Le tableau était constitué de trois poules de trois équipes. Cédric Lourdel faisait cause commune avec Romane Desailly, de Mericourt. Ils perdent deux fois, notamment contre Doucet-Tyberghein qui allaient remporter le tournoi.

Maxime Briot s’était uni à Adeline Coquelet. Face à lui il y avait aussi Aurélie Constant (avant sa blessure) et Jean Crepin (Boulogne-sur-mer) et la paire 100 % airoise, Benoit Moitel + Célia Chouan. Maxime et sa partenaire s’imposent deux fois, après trois sets contre Aurélie qui ne gagne que contre les deux autres airois. Sortie de poule, Aurélie échouera au tour suivant contre Peron et Cuvelier, de Wambrechies-Marquette, 24-22 au 3e set. Maxime et sa partenaire passeront le ¼ de finale, victorieux d’une paire de Hem avant de s’incliner en1/2 contre les futurs vainqueurs.

DH N2 – N3 :

Six paires étaient réparties en deux poules. Benoit Moitel et Romain Joly sortent une paire N3 de Wasquehal (22-24/23-21 et 21-16) en sauvant quatre volants de match dans le 2e set et rétablissant une situation compromise dans le 3e, menés 6-0. Sûrs de sortir, ils s‘inclinent sèchement (12 et 9) « sans avoir vraiment joué, contre Michaux-Therage, têtes de série 1. En sortie, ils perdent, avec les honneurs (19 et 17) contre Nguyen/Fievet, de Hem, les têtes de série 2 qui allaient s’imposer en finale.

SH N2 – N3 :

Deux poules de cinq. Dans l’une, Maxime Briot remporte ses quatre rencontres, dont l’une par w.o. En sortie, il écarte un Picard R4, mais très doué (23-21 et 21-16). Il remporte le tournoi face à Yann Breton, son partenaire de pôle (8 et 18) qu’il avait déjà dominé en poule, mais en trois sets.

De l’autre côté, Benoit Moitel (N 3) s’impose une fois. Il perd en deux sets serrés contre un N2, et en trois face à Jean Crepin, tête de série 1.

S H R4 – R5 :

Lucas Rogez (R5) jouait dans une poule de cinq. Son premier match est perdu contre un R4. Puis il bat un R4 et un R5 pour sortir 2e de poule. La demi-finale est perdue, « après un bon match » selon le papa, contre Kuc, de Grande-Synthe (18 et 15). Il lui manque encore de la régularité dans l’effort, de la constance dans la concentration.

DU R4 – R5 :

Tanguy Delbreuve et Thomas Lamorille étaient en duo dans une poule de quatre. Un tournoi à oublier, avec trois défaites. « Sur le papier c’était accessible. Mais Tanguy était malade et Thomas eut les mêmes douleurs qui avaient perturbé son début de saison. »

SH Série P :

Dylan Gouillard devait disputer le tournoi avec un joueur d’Hersin-Coupigny finalement forfait. Il le joua donc avec un vétéran de Wambrechies-Marquette mais ce ne fut pas le niveau qu’il espérait. Bilan, un succès sur trois rencontres.

SH D8 – D9 :

Manu Delmaire était tête de série 5/8. Il sort 2e d’une poule de quatre, avec une défaite pour deux succès. En 1/8e, il s’incline 21-18 au 3e set. Il continue sa progression. N’oublions pas qu’il a vraiment débuté le badminton qu’en entrant en section à Vauban.

SH R6 R7 :

Alexis Bouvet était versé dans une poule de quatre comprenant la tête de série 3-4. Il perd deux fois mais gagne une rencontre ce qui lui permet de sortir de poule. Il perd en ½ finale, 22-20 au 3e set à l’issue d’un match marathon qui dura 54 minutes. Après avoir découvert le au monde des seniors, il vient de monter de niveau. Il lui faut juste un peu de temps d’adaptation.

SD R6 – D7 :

Manon Souverain (R6) était tête de série 2. Elle s’impose encore, mais moins facilement qu’à Boulogne-sur-mer. Elle remporte ses trois matches de poule en 3 sets en laissant un peu de forces. Son quart fut gagné en deux sets (19 et 18) comme la ½ finale (13 et 13). La finale, contre une adulte de Oignies, alla de nouveau jusqu’au 3e set (17). Elle confirme et devait passer R 5.

DMx R6 – D7 :

Lucas Rogez et Manon Souverain ensemble, c’était une première. Le jeune duo remporte deux de ses trois rencontres, 2e de poule. En quart, victoire 14 et 13. Ils s’arrêtent en ½ finale après une défaite en trois sets (21-17) contre une paire lilloise. C’est un excellent début en commun pour les deux jeunes airois.

DH R6 – D7 :

Alexis Bouvet et Manu Delmaire perdent deux de leurs trois rencontres de poule, pas suffisant pour aller plus loin.

114442