anniversaires

 

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

J4 de la N3 à Wambrechies

Déception pour la  Nationale 3 à Wambrechies défaite 5-3

Samedi, pour la première fois de la saison, l’équipe de Nationale 3 s’est inclinée. Contre le 5ème de la poule, Wambrechies, adversaire redouté malgré son classement.

 

Dans une salle à la fois fraîche par la température mais chaude par l’ambiance mise par les supporters des 2 camps, les airois se sont faits surprendre par une équipe très déterminée à faire tomber le leader de la poule, diminuée par les absences de Candice Lesne (promue en Top12) et de Julien Machurot (blessé). 

De ce fait, le capitaine Thomas Ferare était contraint de modifier sa composition et de tenter de nouvelles associations en double, face à une équipe de Wambrechies dont le point fort se situait essentiellement sur les doubles mixtes.

Les Airois allaient pourtant ouvrir le score par Aurélie Constant, sur le simple dames 2. Après quelques soucis de santé qui l’ont contraint à une hospitalisation une grande partie de la semaine, Aurélie galère avant tout contre elle-même pendant tout le match, ayant beaucoup de mal à respirer. Elle s’incline dans le premier set. Au début du second set, la joueuse de Wambrechies se tord la cheville, mais après un arrêt de jeu conséquent, elle reprend le match, diminuée elle aussi. Aurélie arrivera à renverser le match et à s’imposer difficilement en 3 sets, assurant ainsi l’essentiel pour elle : ramener un point dans des conditions très particulières.

Sur le second terrain, avait lieu le double mixte 2, où le LVA était représenté par Rebecca Pantaney et Romain Joly, association inédite qui a failli porter ses fruits puisque Romain et Rebecca ont tenu la dragée haute à leurs adversaires, mais malheureusement, quelques fautes directes aux moments cruciaux ont coûté très cher au final : défaite en 3 sets.

Le score était donc de 1/1 quand Christopher Beron entre sur le court pour le simple hommes 1, pour affronter Louis Baron, adversaire atypique par son jeu mais redoutable en interclubs cette saison. Hors sujet dans le premier set, Chris réagi dans le 2éme set mais s’incline de justesse face à un adversaire en pleine réussite. Wambrechies menait alors 2/1…

… Et bientôt 3/1 avec la défaite dans le double mixte 1 de Maxime Palacio et Aurélie Constant, là aussi association inédite face à des adversaires mieux classés, habitués à jouer ensemble. Malgré une belle résistance, Aurélie et Max s’inclinent en 2 sets contre plus forts qu’eux.

Célia Chouan allait réduire l’écart de manière convaincante en remportant logiquement son simple dames 1. Jamais inquiétée par son adversaire, elle s’impose en 2 sets et ramène le LVA à 3/2. 

Malheureusement, l’écart allait se recreuser en faveur de Wambrechies, avec le simple hommes 2, où Maxime Palacio, joueur offensif, était opposé à Maxime Peron, joueur de doubles habitué à défendre. Dans ce match, c’est la défense qui prend le meilleur sur l’attaque. Défaite sèche de Max en 2 sets,  4/2.

Le double dames airois était cette fois ci constitué de Rebecca Pantaney et Célia Chouan, encore une association inédite. Les fille s’imposent nettement contre la paire adverse, diminuée par la blessure de l’adversaire d’Aurélie, qui a pu être remplacée par une jeune joueuse . Après 2 sets maîtrisés, Célia & Rebecca ramènent le LVA à 4/3, tout allait donc se jouer sur le double hommes…

 

2 paires inédites s’affrontaient, avec Romain Joly et Christopher Beron côté airois. Après un très beau combat, les airois s’inclinent de peu, et Wambrechies s’impose 5/3.

L’avis du capitaine : « Evidemment on est déçus, c’est une défaite qu’il faut relativiser parce qu’elle intervient dans des circonstances particulières : deuxième déplacement de suite, effectif affaibli… Mais il faut également qu’on se reprenne très vite, la poule est très homogène : après 5 journées, 5 équipes se tiennent en 3 points, c’est ultra serré ! Je considère qu’on a grillé notre joker, je pense qu’on n’en aura pas d’autre. On a eu une discussion franche quelques minutes après la rencontre, on s’est dit de changer certaines choses dans la préparation des rencontres, peut-être qu’on était trop confiants sur certains points, peut-être qu’il y a eu un peu de laisser-aller ces derniers temps… Maintenant on doit tous réagir par des actes, que ce soit moi ou les joueurs ! C’est peut-être un mal pour un bien, on va finir cette phase aller par la réception de Liancourt, qui est une équipe beaucoup plus difficile à jouer que ce que l’on pouvait penser en début de saison. Si on veut finir premiers et aller aux play-offs pour la montée, on n’a plus le droit à l’erreur ! »

115183