anniversaires

 

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Le LVA est au ciel : TOP 12

Ezanville-Ecouen était favori, mais c'est le LVA qui a gagné. Quelle émotion !

Flore Vandenhoucke et Steffi Annys en maîtrisant parfaitement leur rencontre, en deux sets ont apporté ce 4e point qui permettra, au pire, au LVA de jouer un math d'appui. Mais pour gagner, éviter le match d'appui, il en faut cinq, ils le veulent. La foule s'est rassemblée autour du dernier terrain en jeu, où bataillent Louis Ducrot et Romain Linster. Les locaux crient, mettent l'ambiance. Les Airois sont serrés les uns contre les autres, poussant les copains. C'est la fin du 3e set. 19-20 pour l'USEE. Aïe. Egalité. 20-21 pour les Airois. Quelle tension. 20-22. C'est la délivrance, l'explosion. Romain court en tous sens. Louis est à terre, comme un footeux après un but. C'est l'amoncellement. Le président sanglote, téléphone rivé à l'oreille porte la nouvelle vers Aire sur la Lys. Mais bien des yeux sont perlés de larmes. La joie airoise tranche avec la tristesse de ceux d'en face qui saluent les vainqueurs. "On est en Top 12" lâche Frédéric Ducrot, presque incrédule. Avec un dernier point acquis par deux purs produits du club airois. Comme un symbole. "Les gars, vous allez vivre une formidable aventure, contre les meilleurs européens. Cette montée, c'est la vôtre, vous  ferez avec vos moyens, nous avons décidé de ne pas recruter. (Note : Lise Jacques arrive mais pour remplacer numériquement Nikky Gresty). J'espère que "le vieux" (Stephan Wojcikiewicz) fera un an de plus". Clap de fin, le retour, une fête au club-house. Quel dénouement. 

115182