anniversaires

 

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Chalons-en-Champagne a été humilié en N 3 (8-0)

Le LVA 2 file tout droit vers les play-offs.

A l'aller, Aire-sur-la-Lys s'était déjà imposé mais avait laissé échapper deux points, perdus par les filles. Il fallait faire mieux, ce qui paraissait possible. Car le groupe de cette deuxième partie d'interclubs s'est étoffé, il est plus complet, plus fort. Les Champenois l'ont constaté. 

Si Christopher Beron lâcha un set, le premier, il ne paniqua jamais, face à un adversaire de son niveau. Le grand Chris a acquis de l'expérience, a posément installé son jeuy et fut récompensé. Maxime Briot a parfaitement trouvé sa place depuis qu'il a quitté la R1. Sa jeunesse n'est pas un problème, il a l'expérience des grands tournois et il a logiquement fait parler son niveau. 

Rebecca Pantaney, après un long arrêt, semble avoir trouvé une seconde jeunesse. Tactiquement, elle est "parfaite", physiquement elle ne peine aucunement. C'est de la dynamite, comme disait une pub d'autrefois. Un point acquis en deux sets contre une N2 : 9 et 11 !

Esméralda Desenlis n'a pas eu à forcer son talent contre une D8. Il y avait trop d'écart entre les deux filles. L'airoise s'en est facilement débarassée (14 et 9). 

Palacio-Machurot, c'est une paire qui a de l'allure. Les deux compéres," le vieux cabri" qui plonge dans tous les sens et le jeune au poil brillant forment un beau couple. De badminton bien sûr, rassuront leur moitié. En face, c'était deux N3, à priori un peu mieux, mais les Airois ont merveilleusement pris part à la fête. 

A l'aller, le DD avait perdu. Cette fois, ce n'était pas les mêmes champenoises, ni les mêmes airoise. Candice Lesne et Noémie Michalik oint vite plié l'affaire. En face c'était moins fort, mais le sérieux a prévalu. 

Briot-Lesne en mixte, un cadet et une junior, la jeunesse a pris le pouvoir sans complexe au complexe. Trois sets, parce qu'en face il y avait du répondant. Mais un point de plus.

Beron et Pantaney, ce fut la cerise sur la gâteau pour terminer. Là encore, il y avait trop d'écart entre les deux paires. Avec ce large succès, le LVA 2 prend le bonus. Et comme Laon et La Bassée en partagé les points, les Airois se sont donnés la possibilité d'un joker. Mais ils ont les moyens d'aller gagner en terre basséenne, leur prochaine sortie le 19 mars. Les play-offs leur tendent les bras. Il faudrait une catastrophe pour qu'ils n'y participent pas.

114442