anniversaires

 

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

yonex

ca

CarrefourLogo 

edn

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Déception pour la Nationale 3 qui partage les points à La Bassée (4-4)

La montée attendra, il faudra être fort contre Laon.

Disons-le, la quinzaine de supporters comme les dirigeants attendaient mieux que ce nul à La Bassée. Il y eut de bons matches, disputés, des défaites après avoir bien bagarré et d'autres, plus amères. En cause, le mixte, Rebecca Pantaney et Cédric Lourdel, battu en deux sets alors qu'il paraissait une assurance tous risques. Trop de fautes directes, Cédric qui n'était manifestement pas dans le coup, loin en tout cas de ce qu'il est capable de donner. Vraiment dommage, avec ce point en plus, le LVA 2 était en N2. Là, il faudra encore batailler contre Laon. Et prendre au moins le nul. 

Contre Grebent, qu'il avait battu en deux sets à l'aller, Christopher Beron a eu chaud. Menant un set à rien (15-21), il perdit son jeu, mené très largement à la pause. Certes, il revint dans la partie, calmement, alignant notamment un 9-2 mais céda dans les prolongations (22-24). Pourtant, il avait trouvé la clé, et Grebent, malgré sa tenacité, fut défait.

Dans le SH 2, Julien Machurot n'était pas favori face au grand Becue. Mais fidèle à sa philosophie, il s'accrocha, point par point, égalisa (19-21) après avoir perdu la mise initiale (21-18). Le 3e set marqua la supériorité du Basséen, mais l'Airois est sorti digne d'une courte défaite. Face à une blessée, Caroline Merlier, Rebecca n'eut pas à jouer. 1-21 dans la 1er set, puis 0-1 et un abandon. Esméralda Desenlis joua à se faire peur, perdant le 1er set. C'est ce qui arrive quand on ne s'entraîne pas, quand on délaisse les tournois. Il faut une remise à niveau phusique qui prend un peu de temps. Heureusement, l'expérience parla. 

Pour le DH, Romain Joly et Maxime Palacio, l'enjeu paraissait compliqué face à une paire plus forte qu'à l'aller. Les deux garçons ont pourtant réussi un meilleur match, même si la défaite fut au bout (12 et 17). 

Le DD, Candice Lesne et Noémie Michalik, fut mitigé. La Bassée était légèrement mieux classé mais les filles eurent du mal à hausser leur jeu, manquant de dynamisme. C'est en tout cas le ressenti qui prévalait du bord du terrain. 

Du côté de Christopher Beron et Candice Lesne, ce fut du sérieux, serré, appliqué. Les airois étaient un peitit peu plus forts sur le papier, ils ne faillirent pas. Mais tout cela ne faisait que quatre points, comme à l'aller. Le nul contre Laon est indispensable. Il reste deux semaines pour se remobiliser, retrouver le chemin de l'entraînement, mettre les égos dans les poches. Ne pas oublier que lors des iunterclubs, c'est la notion d'équipe qui prévaut. Et pour celui qui veut jouer beaucoup de matches, il y a des tournois. QUELQUES PHOTOS A DECOUVRIR.

102795