yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Le 5e TDJ de Bethune à forte coloration Volant airois

Le dernier TDJ de l'année a plutôt bien réussi à l'importante bande coachée par les deux Romain, Linstrer et Joly. Ce dernier vous livre ses impressions.

Romane Defrance : Elle jouait en benjamines et, selon son père, ce fut plutôt un jour "sans". En simple, deux défaites en poule. En mixte, elle était associée à Tom Blanwuart et ce ne fut pas pétillant. Un match gagné sur tois, contre une paire d'Arras, on a connu de meilleurs tournois pour Romane. 

Chloé Lampe : La poussine jouait le simple en benjamines. Elle remporte deux succès sur les trois matches de sa poule. Elle s'incline en 1/2 face à Leturcq, d'Houdain et en classement contre Clara Cornuel, elle aussi poussine mais dotée d'un meilleur gabarit .Le mixte, elle le joua dans sa catégorie, avec Théo Crepin. Ce fut sans souci, concrétisé par une victoire en finale face à une paire de Bethune. En 1/2, Chloé eut même l'occasion de prendre sa revanche sur Clara, tête de série 1 avec un Arrageois. Le duo fonctionna bien, on voit qu'ils ont des habitudes. Il sera intéressant de les revoir ensemble au Régional.

Tom Blanquart : Il évoluait en benjamins. Il remporte un match de poule sur deux, défait par Brunel, de Lestrem qu'il n'arrive pas à battre. Ferait-il une fixette sur ce joueur ? Tom a pourtant tous les atouts pour s'imposer.Il est sorti par Théo Lardeur en quart. Une fois l'un, une fois l'autre...c'est chacun son tour.

Paul Ghillebaert : S'impose face à un joueur de Oignies et perd contre Kauss, de Verquigneul puis Colin, en sortie de poule. Trop nerveux, pas respectueux des consignes. Une attitude à revoir. Il a pourtant les capacités techniques et physiques pour faire bien mieux.

Théo Lardeur : Bien. On lui reproche parfois une attitude nonchalante mais ils'est montré, a bougé. TB en poule, vainqueur de Tom Blanquart en quart et de Brunel, pourtant bien mieux classé que lui (D4 contre D2) pour la petite finale. Seul, il manque parfois de courage, d'allant. Il faut souvent le pousser. Là, il a laissé une belle impression, dans l'attitude et la technique. A renouveler souvent !

Manon Souverain : Benjamine 1, elle était inscrite en minime Top A pour se frotter à une adversité plus solide. Dans uen poule de cinq, elle s'incline contre une fille d'Arras (23-21 au 3e set), puis contre Julie Harzig, bien plus grande (21-18 au 3e) et face à Amel au gabarit impressionnant et qui joue souvent contre sa soeur ! Une victoire, contre Warmé qui abandonna à un set partout, et une TB expérience, avec du dynamisme. Que des bons matches, contre plus grand, plus fort, plus expérimenté. Formateur.

Elle jouait le mixte avec Louis Liebart, benjamin 1 lui aussi. Mais c'est un duo performant. la preuve, une victoire contre une paire d'Houdain, une autre contre des Bethunois puis Ansqui et Bizet ensuite, des minimes 2. Fin de ce beau parcours en finale, perdue en trois sets face à la paire Rogez (qui rejoint le LVA l'an prochain) et Amel.

Pauline Grioche : En simple dames nimines B, elle gagne une de ses deux rencontres de poule. En 1/2 elle domine Louise Brief qui l'avait battue en poule : 22/24 - 21/19 - 25/23. Un résultat à l'image de ce qu'est Pauline, accrocheuse, déterminée. Le mixte c'était avec Thomas Lampe, avec une sortie dès le 1er tour.

Lisa Gamart : C'était en minime Top B. Drôle de tournoi puisqu'elle termine 3e en ne gagnant qu'une rencontre. Défaite par Brief, elle bénéficia du wo de Marion Vanneste, blessée, pour rejoindre la 1/2 finale, perdue contre Bizet qui allait remporter le TDJ. Mais elle bat Louise Brief pour la 3e place, en deux sets avant de fondre en larmes de bonheur. Jamais elle ne l'avait battue. C'est bien la démonstration que Lisa peut obtenir de boins résultats. Le mixte c'était avec Dignoire, d'Arras. La paire s'impose sur le match d'ouverture puis se fait sortir par les futurs lauréats, Rogez et Amel. 

Julie Harzig : Minime Top A. Elle bat Manon Souverain, bénéficie du wo de Léonie Warmé mais perd contre une Arrageoise qu'elle a pourtant l'habitude de battre. Trop de fautes, pas assez appliquée. Et s'incline encore contre Amel. Elle s'énerve trop vite, surtout quand elle doit se débrouiller parce qu'elle n'est pas coachée. Mixte avec Thomas Couvreur. Un succès contre Lampe-Grioche et une sortie face à Ansquin et Bizet, de justesse, 189 et 19.

Louis Liebart : Comme M. Souverain, il disputait le minime A pour trouver plus d'opposition, prendre de l'expérience. Il perd ses deux matches de poule mais avec un comportement irréprochable. Evidemment, jouer face aux grands, plus solides, aux coups plus puissants, complique la tâche. Une bonne prestation d'ensemble. 

Alexis Bouvet : En simple homme minime B (pourquoi n'était-il pas en A ?), il s'impose tranquillement, toujours en deux sets, en n'ayant jamais concédé plus de 15 points. Aurait vraiment mérité l'échelon supérieur. Il l'a dit, il s'est un peu embêté face au manque d'opposition. 

Thoams Lampe : En minime B, il remporte l'un de ses deux matches de poule et échoue en quart, 21-19 au 3e set. Un peu juste après un arrêt maladie mais s'est bien battu, même s'il avait encore quelques séquelles.

Eva Carlu : Elle s'impose en poussine, elle n'avait jamais gagné un tournoi, c'est le signe d'une montée en puissance, d'un travail sérieux à l'entraînement. Elle réussit une perf en 1/2 puis bat sa copine, sa voisine, sa partenaire, Lison Vanneste, 21-19 au 3e. Chacun son tour...Le mixte, avec Nathan Goudaliez, fut rapide, avec une défaite au 1er tour, 21-18 au 3e set.

Lison Vanneste : Elle avait tout gagné...avant de rencontrer Eva. Elles ont le même niveau, elle aurait pu s'imposer.Il faut qu'elle apprenne à se relâcher, ce qui donnera plus de puissance à ses coups. Elle fut bien , dans l'envie, le déplacement. Mixte avec Ilan Bouvet. La paire s'impose en entrée, face à Nathan et Eva, puis perd contre les finalistes (24-22 et 21-16). Un bon match, mais il manqua un peu de vice, de tactique. Renvoyer le volant ne suffit pas. 

Ilan Bouvet : Il jouait aussi le simple poussins. Il fut tranquille dans ses deux rencontres de poule, bat Paul Sanier en 1/4 mais se fait sortir par Théo Crepin en 1/2, 25-23 au 3e set. Perd la petite finale face à Justin Couvreur, mais il réalise une très belle première saison. Du potentiel, mais il faut se lâcher, être plus expressif, extérioriser ses sentiments. C'est la clé de la progression.

Théo Crepin : Il a perdu ! Il était sans doute déçu de ne pas gagner la finale. Il était fatigué, a t-il avoué, manqua d'un peu de jus. Beaucoup de bonne volonté. Doit continuer à forcer sa nature, à bouger. Le mixte, vous l'avez vu, c'était avec Chloé Lampe. Un duo qui ne trembla pas, et alla chercher la coupe des lauréats.

Nathan Goudaliez : N'est pas encore classé, c'est un quasi débutant, n'a joué que peu de tournois. Il perd ses deux matches de poule contre des D4, mais il est volontaire, s'applique sur les trajectoires, joue sur les côtés comme le coach lui demande. Sa faiblesse, c'est qu'il s'entraîne trop peu. Mais il a tant d'autres choses intéressantes à faire.

Paul Sanier : Sorti de poule à la faveur d'une succès, il bat un jeune d'Houdain pour rejoindre le quart de finale. Mais là, Ilan Bouvet était trop fort. Paul c'est un joueur, pas un guerrier. A lui de forcer cette nature s'il veut remporter des tournois et pas juste y participer. Il le peut sans doute.

Commentaires de Romain Joly et PHOTOS A DECOUVRIR

102839