yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Compétition

La 4e étape du TDJ se déroulait à Bethune

Quatre victoires, dix podiums, le LVA a répondu présent.

Les benjamines jouaient dans une poule unique. Eva Carlu s'est imposée, sérieuse de bout en bout, remportant tous ses matches en deux sets. Lison Vanneste s'est classée deuxième, battue une fois, par sa copine et voisine, la grande Eva, se blessant au cours de la rencontre. Marie Lasquellec complète le podium. Ses deux défaites furent contre les deux premières. Céline Patou se classe 4e, à la faveur d'un succès obtenu devant Anna Follet, de Lestrem. 

Ilan Bouvet (benjamin) battu par Theo Crepin sur la petite finale, reste au pied du podium. Du mieux par rapport au dernier TRJ, mais son jeu n'est toujours pas assez écarté. Il dit éviter de toujours renvoyer sur l'adversaire. Il a les moyens d'aller en finale. 

Theo Crepin (benjamin) a disputé un tournoi marathon. Sept matches, dont trois en trois sets, il fallait des jambes ! Comme d'habitude, il est allé au bout de lui-même. Mais il doit faire attention à rester concentré sur le jeu, plutôt que de s'en prendre à lui-même quand ça tourne mal. Il est battu par l'arrageois Robin qui le prive de la finale, mais il avait gardé des forces pour battre Ilan Bouvet et grimper sur le podium.

Mathé Delattre (benjamin) ne fait pas assez bouger l'adversaire. Il ne sort pas de poule, battu séchement dans le match initial mais il pouvait espérer un 3e set sur sa deuxième rencontre.

Nathan Goudaliez (benjamin) est toujours attentif au coaching. Il applique les consignes, mais il manqua de jus en quart de finale, battu par Justin Couvreur (21-23 et 9-21).

Jules Pauchet (benjamin) était dans une poule difficile, au niveau trop élevé pour le joueur qu'il est aujourd'hui. Mais il n'a jamais renoncé quand bien même c'était trop fort. Ne passe pas la poule. 

Marion Vanneste (cadette) a vécu un début de tournoi à sa main. Le souci, c'est qu'elle se blessa contre Pauline Grioche, qu'elle domina difficilement en 1/4, en trois sets. Elle essaya bien de continuer mais elel s'inclina contre Bizet en 1/2. Elle ne joua pas le match de la 3e place, la douleur était trop forte. 

Pauline Grioche (cadette) accroche la finaliste, Capucine Boulanger en poule (21-16/11-21 et 15-21). Son potentiel n'est pas en cause, il est énorme, mais elle pratique trop de sports. Judo, basket, badminton, un jour il faudra choisir, ce qui lui permettra de s'entraîner plus. Et là, elle cartonnera ! Sortie en quart. 

Lisa Gamart (cadette) a les capacités pour réussir de bons tournois. La preuve, elle a beaucoup contrarié Pailine Bizet en poule, qui allait s'imposer. Manque de l'entraînement. 3e à la faveur du w.o. de Marion Vanneste. 

Céline Degalez (cadette) a perdu ses deux rencontres de poule. D'abord face à Pauline Grioche puis Capucine Boulanger, la finaliste, à qui elle résista bien, notamment dans le 1er set.

Quentin Ballart (cadet) perd son 1er match qui paraissait pourtant à sa portée (15 et 16). Il est ensuite dominé par Alexis Bart, d'Arras. Attention à ne passe compliquer la vie en abusant de trajectoires impossibles !

Alexis Bouvet (cadet) a fait respecter son statut de favori. Un tournois érieux pour "Titi", sérieux du premier au dernier volant. Il a très bien géré sa journée, fut juste accroché en finale, deux fois 18 contre un autre Alexis, Bart. 

Emmanuel Pieta (cadet) avait une poule délicate. Il n'en est pas sorti mais il a toujours tenté de trouver des solutions, récompesné par un succès contre Maris, de Locon, en deux sets.

Emile Boulanger (cadet) est de mieux en mieux, même s'il se laisse encore aller, parfois, à des choses compliquées. Il s'incline en 1/8e de finale (15 et 10) contre l'arrageois Dignoire, très encouragé par de nombreux supporters. Il faut savoir faire abstraction de l'environnement, rester concentré. Des éléments qui lui manquent encore. 

Clara Cornuel (minime) réussit une grosse performance puisqu'elle domine le tableau minime alors qu'elle n'est que benjamine. C'est en droite ligne de ce qu'elle produit depuis le début de l'année. C'est de mieux en mieux, notamment sur la concentration. Un statut de favorite qu'elle devra désormais défendre. Avec ce nouvel état d'esprit, elle doit le garder.

Quentin Ghys (minime) fut l'auteur d'un bon tournoi, performant en poule contre Yanis Brockaert, l'ancien airois. S'il continue à s'entraîner sérieusement, les bons résultats suiovront. Battu en quart. 

Tom Blanquart (minime) est en train de concrétiser tout le bien qu'on pense de lui. Il s'entraîne, joue avec sa tête, est plus fort mentalement. Tout ça mis bout à bout en fait un vainqueur. Il s'est peut-être mis trop de pression en finale, contre Mathis Brunel, de Lestrem. Le vrai Tom n'est apparu qu'au bout d'un set et demi (20-22/21-19 et 21-16).

Alan Bienaimé (minime) est bien sur ses jambes, possède les coups du badminton. C'est sa tête qui ne va pas toujours bien. C'est là dessus qu'il doit travailler, pour acquérir l'agressivité nécessaire aux victoires. Battu en quart de justesse (19 et 18). 

Noah Crepin (poussin) s'incline contre son copain, Gabriel Pieta en 1/2 finale. Il est allé au bout de lui-même pour prendre la 3e place (21-15/19-21 et 29-27). C'est un très gros potentiel. N'oublions pas qu'il n'aura que huit ans cet été. 

Gariel Pieta, le vainqueur du tournoi poussin, c'était "presque" lui. Battu sur l'ultime match (19 et 17), contre un boulonnais, Gaspard, le favori annoncé. Il faut continuer à être sérieux aux entraînements, concentré, et la roue va finir par tourner, le volant retomber dans le bon sens. Un bon tournoi.

Commentaires de Romain Linster.

122519