yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Compétition

Performances en mode international

Noémie Michalik, Christopher Beron et Maxime Palacio victorieux en Belgique.

Loverval, ça sonne comme une étiquette de bière belge et c'est, semble t-il, un tournoi très festif, comme savent si bien l'organiser nos voisins. Loverval, près de Charleroi, restera comme un beau souvenir pour trois airois qui se sont fort bien exportés. Etienne Catry, Vincent Habryn, Julien Machurot ou Marc Lethellier n'ont pas particulièrement brillé. Pas en tous cas autant que les trois précités. Noémie Michalik, avec sa partenaire arrageoise habituelle Emilie Kaczor, s'est imposée en DD. C'est dans la continuité de ce qu'elle réalise depuis qu'elle a rejoint les rangs airois.

Christopher Beron profite de ses derniers moments de B. En février il sera A. Il s'est imposé en simple B1, dominant un Belge en finale, en trois sets. Ce week-end, il a tout gagné en simple. En DH B2, il était associé à Gorajski, d'Arras. Un duo performant, vainqueur sans trop de problème d'une paire composée d'un Hemois et d'un Belge (18 et 11). Par contre, son mixte avec N. Michalik fut un échec, avec une élimination au 1er tour.

Maxime Palacio fut le 3e larron du week-end à repasser la frontière avec un titre. Il fut acquis en mixte B2, qu'il disputait avec Emilie Kaczor, 24-22 au 3e set. 

Ces titres ne sont plus des surprises, ils récompensent des joueurs qui ont compris les vertus du travail. Ce sont les échecs qui paraîtront désormais comme des anomalies. 

 

114772