yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Triomphe airois aux interclubs jeunes

Les poussins 1, minimes 1 et cadets sont champions, les poussins 2, vice-champions. Trosième place pour les benjamins, quatrième pour les minimes 2.

Romain Joly n'aura pas tout à fait réussi son pari, très osé, remporter tous les tableaux. Mais avec son équipe d'éducateurs, d'entraîneurs, ils sont à féliciter pour leur formidable travail. Aucun club du Nord ou du Pas-de-Calais ne présentait autant d'équipes. Que penser, que dire de ceux qui évoluent en Nationale ! Une à Grande-Synthe, une à Lille, aucune pour Bethune, Arras, Gravelines. Au delà de ce constat, c'est l'avenir même du développement du badminton qui est posé. Alors que certains ont fait le choix tout simple du recrutement financé, Le Volant Airois forme. Tous ceux qui ont joué au complexe sportif, samedi et dimanche, n'iront pas au plus haut niveau, la vie, les études, les copains, la lassitude ou les copines feront le ménage, éclairciront les rangs. Mais cette formation, c'est l'essence même du sport. Derrière ceux qui gagnent des titres au plus haut bniveau ou qui ont déjà intégré les équipes d'interclubs avec les seniors, ils y en a d'autres, qui entrouvent la porte, pointent le nez, les cadres de 2020.

Les poussins avaient une mission, se battre pour le titre. Ils y sont parvenus. En éliminatoires, LVA 1 (Manon Souverain, Louis Liebart et Alan Bienaimé) sortait Wambrechies-Marquette, tandis que le LVA 2 (Romane Defrance, Chloé Lampe, Tom Blanquart et Hugo Balay) battait Hem. La finale 100 % airoise consacrait le LVA 1 qui ne laissait aucune chance aux copains d'entraînement.

Deux équipes de benjamins étaient dans le tableau final. Le LVA 2 ( Emile Boulanger, Lisa Gamart, Pauline Grioche, Quentin Ghys et Thomas Lampe) n'a pas accédé au podium. Le LVA 1 (Théo Lardeur, Marion Vanneste, Yanis Brockaert et Alexis Bouvet) s'est hissé sur  la troisième marche, aux dépends de Hem. C'est le point average qui départagea les deux équipes. "Même quand vous perdez, il faut jouer, tous les points comptent" répètent sans cesse les éducateurs. La démonstration est faite. Dans ce tableau, Lille s'est imposé, devant La Bassée.

Les minimes présentaient également deux équipes. Elles étaient opposées en éliminatoire. Le LVA 1 (Maxime Briot, Laura Souverain, Ophélie Beron et Adrien Jude) s'imposa et trouva Hem sur sa route pour le titre. Ce fut serré (2-2), les jeunes airois s'imposant au set average (5-4). Le LVA 2 (Aurélien Duval, Thomas Lamorille, Apolline Defrance et Pauline Brasseur) s'inclina sur la même marge, pour la petite finale, face à La Bassée.

Les cadets ( Jules Humez, Louis Ducrot, Clémence Buire, Henri Bodart et Léo Fievet) voulaient aussi être couronnés. Ils dominèrent d'abord Vieux-Condé avant de s'offrir Grande-Synthe en finale (3-1). Hem se classe 3e après son succès contre les nordistes de Vieux-Condé.

DECOUVREZ LES PHOTOS DEPOSEES DANS L'ONGLET

107635