yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Le fête des pères au mini-bad

Avec les papas, parfois avec les grands frères.

Samedi, avec un jour d’avance sur leur fête, les animateurs du mini-bad avaient convié les papas à jouer avec leur jeune troupe. Les mamans avaient eu droit à la même invitation, il y a quelques semaines. Et si les papas n’étaient pas libres, certains travaillant le samedi matin, le grand frère était le bienvenu. 

L’échauffement fut identique à celui des mamans : course, sauts, et grenouille et canard, pas de passe-droit. Il fallait surtout chauffer les muscles (si, certains en ont !) pour éviter les accidents.

Le premier groupe, les plus grands, lancèrent un tournoi avec les papas. Il y eut des ratés, des volants s’échappant du terrain, mais surtout beaucoup de bonne humeur.
Les ateliers, étaient réservés aux plus jeunes. Même là, quelques géniteurs ont souffert de leur manque d’habileté. Apres les échanges, ce fut naturellement un « chat/souris » qui marque habituellement la fin des exercices.

La récompense fut la même pour tous, servie au club-house, des bonbons, du gâteau et un jus de fruit. Dimanche, certains paps, courbaturés, ont peut-être ressentis les effets du sport, surtout quand il est pratiqué de manière trop peu assidue. D’autres avaient effacé cette fatigue inhabituelle, par une sieste. Oui, c’est ainsi que font tous les grands sportifs. Ça s’appelle de la récupération et, tous les entraîneurs vous le diront, c’est indispensable à l’athlète de « haut niveau ».

QUELQUES PHOTOS SONT A DECOUVRIR

122057