yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

2eme TRJ de la saison, à Peronne.

Des blessés, des absents, des repas en famille, ils n’étaient que neuf  pour ce déplacement en Picardie. 

En poussin

- Noah Crépin, encore mini bad, fut versé dans une poule unique de 4. « il perd ses trois rencontres, dont une en trois sets, il a montré une rage très positive, dont les plus grands devraient s’inspirer »,  explique Romain Joly, coach avec Romain Linster et Christophe Blanquart, très attentif à tous ce qui se passe chez les jeunes, comme il l’est avec les vétérans. « Noah perd, mais ce ne durera pas. Il est encore trop « excité » parfois, il perd patience en accumulant les fautes s’énerve. Il va apprendre à jouer plus calmement, intelligemment. Il n’a que 7 ans je ne m’inquiète pas pour lui !  Beaucoup au club devraient s’inspirer de son envie de gagner … »

En benjamin
- Théo Crépin gagne son 1er match par WO, puis perd deux fois, trop statique. « Une bonne main mais ça ne suffit pas en TRJ surtout qu’il est 1ère année. C’est délicat, difficile, mais à lui de forcer cela »

- Ilann Bouvet n’a pas souhaité être coaché … il se dit trop stressé quand on est derrière mais seul il ne peut pas trouver les solutions pour gagner. Le message est passé auprès de ses parents, ce sera le 1er et dernier tournoi ainsi. Il perd deux fois en deux sets mais était dans une grosse poule, dont le vainqueur du TRJ
- Eva Carlu perd également ses deux matchs de poule. C’est dommage, le premier en trois sets, le second en deux manches très serrées. Eva doit se responsabiliser, être échauffée pour pouvoir bien démarrer, suivre les consignes pour éviter de jouer sur l’adversaire, et surtout bouger car elle en a largement les capacités physiques

En minime
- Romane Defrance bat une picarde 21/4 et 21/4 sur son 1er match. Elle s’incline ensuite deux fois en deux 2 sets sans être ridicule. « Elle a les capacités, à elle d’y croire, de bosser, tout ça n’était pas si mal, juste un gout d’inachevé ! »


- Theo Lardeur termine 2ème de sa poule de quatre après deux beaux combats. Il est éliminé en 1/8ème par son pote, Tom Blanquart après un match serré, comme dab’. Cette fois, la roue a tourné à l’avantage du plus jeune. Théo a montré un beau visage lors de ce tournoi, même contre Glaziou, de Grande Synthe, bien plus.


- Pour Louis Liebart , c’était le tournoi de trop avant les vacances de Noël. Pas folichon au TIJ la semaine dernière par manque d’envie, il débute le tournoi, certes par un gros match (le vainqueur du tournoi) mais je l’ai déjà vu bien plus combatif ! Il perd donc une rencontre sur trois en poule, sort 2ème. En 8ème de finale il passe sans problème contre un picard de Chambly pour ensuite buter une nouvelle fois contre Glaziou, mais pas de belle manière cette fois-ci (8 et 11) Vivement les vacances, je pense que Louis en a plein le sac !
- Tom Blanquart se voit stoppé en 1/4 de finale par le vainqueur du tournoi, un joueur de Chambly très prometteur, Sacha Levêque, membre du collectif France 2003. Malgré tout, Tom réalise un bon match, sans crainte et sans baisser les bras. Mais c’était bien plus fort ! Une bonne sortie puisqu’il se classe donc dans les 8 !
- Lucas Rogez, tête de série 1, fut assez tranquille sur ses deux premiers matchs, face à deux Picards. Il bat ensuite Lambin, de Lestrem, mais sans briller, j’attendais un match plus sérieux de sa part ! En 8ème de finale, il réagit bien contre Alexis Kaus, de Verquigneul et lui inflige une sévère défaite (9 et 9). Suite à trois sortants par poule, le tirage au sort permet au jeune airois de rejouer Lambin, en demi-finale. Son match fut bien plus sérieux, remporté 11 et 14 ! En finale il y a alors ce Levêque de Chambly, un an de moins que Lucas mais déjà très doué et très pro dans sa pratique, calme, tonique et intelligent, Lucas selon ses dires se voyait gagner contre lui car la dernière fois qu’il l’avait joué il avait gagné FACILE 14 et 14. Mené 6/1 dans chaque sets, cela ne pardonne pas face à un joueur de ce niveau, qui ne craint personne, malgré son âge. Lucas Rogez s’incline, 15 et 19, sans jamais réussir à passer devant !

Cette rage, manifestée par Sacha Levêque, c’est bien ce qu’il manque à la plupart de nos jeunes. Quand l’adversaire est moins fort, pas de souci, ça joue, dès que c’est fort en face, pas de combat ! Nous avons habitué les jeunes à être toujours derrière eux en compétition, résultat aucun n’est autonome. Il faudra travailler là-dessus et surtout changer d’état d’esprit !

Très déçu de cette sortie, satisfait de très peu de matchs et de très peu de joueurs, je pense réduire le nombre d’inscrits au prochain TRJ les 23 et 24 Janvier prochain. Je ne me déplacerai qu’avec ceux qui le méritent et qui ont le niveau de sortir de poule d’une belle manière ! J’espère qu’ils ont juste besoin de vacances. On verra en Janvier !

Les propos, les analyses sont de Romain Joly

122119