yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

En N1, le LVA a été dominé à Arras (2-6)

Trop forts, ces Artésiens.

Face à cette équipe d’Arras très homogène, les Airois étaient condamnés à l’exploit pour gratter un nul ou le point du bonus défensif. Il n’en a rien été. Malgré le soutien de leurs supporters, il ont été battus, par plus fort qu’eux.

Stéphan Wojcikiewicz eut un peu de difficulté à rentrer dans son match. Mais peu à peu, dans ce style si particulier, tout en douceur et sans jamais une once d’énervement, il construisit tranquillement sa victoire, presque facile sur le second set. Etienne Catry est apparu à la peine, tant en simple, contre le champion d’Europe des plus de 35 ans, certes, qu’en double. Le double belge fut merveilleux. Face à Steffi et Flore, il y avait pourtant du solide. Si le premier set leur échappa, elles ne s’affolèrent pas. Et le 3e set fut une démonstration. Un formidable match.

Que pouvait Aurélie Constant face à Emilie Lefel. Peu, ou tout au moins se battre. Elle le fit fort bien, le score le démontre aisément. Le double homme ne parvint pas à redresser la situation. Quelques engagements bêtement perdus, une pression continue, Arras était plus fort. Les supporters le sentaient bien, ce serait compliqué. Ce fut encore plus vrai quand la Russe Polikarpova étrilla F. Vandenhoucke. La jeune Belge entra fort bien dans la partie, mais la n° 30 mondiale ne s’en laissa pas compter et pris sa revanche du double.

Pour s’être entraînés ensemble jeudi soir, S. Annys et S. Wojcikiewicz espéraient bien être plus performants qu’à l’habitude. Il n’en fut rien. Deux bons joueurs en font pas forcément une bonne équipe de double. Nous l’avons encore constaté. Et la paire Constant/Linster ne parvint à à rendre la pilule plus digeste. Samedi, Arras fut bien meilleur. QUELQUES PHOTOS A DECOUVRIR.

Kasprzak Benoit (T50) – Wojcikiewicz Stéphan : (T50) 17-21 / 11-21

Engrand Xavier (T50) – Catry Etienne (A2) : 21-11 / 21-10

Polikarpova Ksénia (T5)/Corvillain Séverine (T5) – Vandenhoucke Flore T20)/Annys Steffi (T5) : 22-20 / 15-21 / 8-21

Lefel Emilie (T20) - Constant Aurélie (A1) : 21-15 / 21-13

Doucet Léo (A1)/Druon Maxime (A3) - Linster Romain (A3)/Catry Etienne (A4) : 21-17 / 21-13

Polikarpova Ksénia (T5) – Vandenhoucke Flore (T20) : 21-14 / 21-5

Lefel Emilie (T5)/Engrand Xavier (T50) – Annys Steffi (T10)/Wojcikiewicz Stéphan (T50) : 21-17 / 21-14

Corvillain Séverine (T10)/Doucet Léo (A1) – Constant Aurélie (A1)/Linster Romain (T50) : 21-16 : 21-19.

107998