yonex

ca

CarrefourLogo 

suez hd

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Deux victoires pour la Régionale 2, première.

Un résumé de cette dernière journée, vue par Christel Brockaert C'était l'ultime sortie, très attendue par toute l'équipe, pour confirmer les nets progrès de chacun tout au long de la saison. Elle était cruciale pour accéder à la 1ère place, s'annonçait de bonne augure. Il manquait Tanguy Delbreuve. Christel Brockaert, malgré la douleur d'une blessure, était présente. Le groupe, renforcé par Henri Bodart, était plus que jamais motivé et remonté à bloc ! Objectif : ne céder aucun match !
 
1ère rencontre, contre Hem : victoire 5-1
Le double homme eut l'honneur d'ouvrir, avec les "deux gamins" Adrien  Jude et Maxime Briot. Le duo très complice en dehors du terrain se connaît pour avoir régulièrement joué ensemble en tournois jeunes. Victoire nette 21/11 - 21/10 contre Barbry/Calet.
En parallèle, jouait le double mixte, Vincent Gevas et Christel Brockaert. Malgré une mise en route difficile avec beaucoup de fautes directes, pas de difficulté particulière. Victoire 23/21 21/12 contre Branly / Denève.
Henry Bodart confirmait par son simple que l'on pouvait compter sur lui ; Une formalité face à Augustin Barbry (21/17 21/13) tout comme pour Adrien Jude contre Edgar Branly (21/17 21/12) tandis que Maxime Briot dominait Martin Calet (21/18 21/13).
Face à Lola Denève, Christel Brockaert proposa un 1er set propre et sans bavure : 21/09. Mais sa douleur au coude se réveilla, provoquant de nombreuses fautes directes. Son adversaire adapta sa tactique, la poussant au 3ème set. L'Airoise serra les dents, s'accrocha mais la victoire lui échappa (21/9 16/21 18/21)
 
2ème rencontre, contre Hersin-Coupigny : victoire 6-0
Pas de suspense donc mais ce n'était pas gagné d'avance !
Avec un match nul, la 1ère place n'était pas certaine. Il fallait donc s'imposer.
Pourtant, avec Christel Brockaert blessée, le simple dame n'était pas gagné et le SH 1 incertain car en face, il y avait un coriace,  Cédric Bzinkowski, B3, que Maxime Briot n'était pas parvenu à battre quelques semaines plus tôt.
Mais la tendance fut inversée, l'Airois s'entraîne dur et ça paye ! Poussé par ses coéquipiers qui ne ratent pas une occasion de donner de la voix, il en viendra à bout : 21/18 21/16.
Un gros soulagement !
 Sur le second terrain, Vincent Gervas et Henri Bodart, ensemble pour une 1ère, ne rencontrent pas d'obstacle et remportent leur match en 2 sets (21/17 21/18) contre Ngo et Penel.
Adrien Jude conforte son statut d'invaincu en simple sur la saison d'interclubs en battant Ngo Van Tai en 2 sets, 21/18 21/14.
 Le match nul est assuré mais chacun veut  la victoire. Christel Brockaert affronte alors Chrystelle Delys. Inquiéte de la douleur, elle peine à se concentrer et perd le 1er set 24/22. Elle oublie, se recentre et égalise : 21/10. Le 3ème s'engage sur la même lancée avec un score de 11/04 à la pause pour la airoise. Le match se tend, les deux filles engagent une lutte acharnée, le score se resserre. Tout comme pour Max Briot dans les moments compliqués, l'équipe encourage, crie. Christel s'arrache, donne tout de ce qui lui reste et remporte le point de la victoire (22/24 21/10 21/17).
Quelques minutes plus tard, Henri balaye littéralement Romain Penel 21/10 21/11.
Ne reste que le double mixte avec pour motivation de terminer la saison en apothéose avec un 6/0.
Face à Vincent Gevas et Christel Brockaert, il y a une paire redoutable, Cédric Bzinkowski et Chrystelle Delys. Le match apparaissait compliqué, il n'en fut rien. Les airois furent appliqués, posés n'accélérant qu'au bon moment. Un très bon match remporté aisément 21/13 21/10.
 
Une saison est donc quasi parfaite pour la R2, qui monte sur la 1ère marche du podium.
Cette victoire, le groupe la voulait et il n'a rien lâché tout au long de la saison.  Christel Brockaert, Vincent Gevas, Adrien Jude, Maxime Briot, Tanguy Delbreuve, Henri Bodart, sans oublier Maxime Bourdeaux et Laura Souverain, qui apportèrent leur envie quand ce fut nécessaire de dépanner.
L'esprit d'équipe fut parfait, l'ambiance excellente tout au long de ces interclubs "Tous" dit Christel, "ont apprécié de jouer ensemble. Pas facile de former une équipe qui s'entend parfaitement... celle-là, elle est juste extra !"
108000