yonex

ca

CarrefourLogo 

edn

 

 

 

 

 

 

 

logo fr_0

Jean-Jaurès, une cinquième place au goût amer

Le dernier carré tendait les bras aux Airois que se sont pris les pieds dans la raquette et le filet.

Après avoir battu Creteil 2 en poule, Jean-Jaurès affrontait Creteil 1 en 1/4. "C'était jouable" explique Fred Ducrot. "On savait leurs filles trop fortes, il fallait donc blinder les simples et le mixte". A un set-zéro et menant 14-10 (les sets en UNSS se jouent en 15), Adrien Jude avait la partie gagnée, permettant en même temps le gain du match. Mais l'Airois, pourtant rompu à ce genre de compétition, déjoua, perdit quatre volants de match consécutivement, et s'inclina. A un partout, il sembla avoir perdu tous ses repères, perdant aussi le 3e set. Aire-sur-la-Lys avait laissé passe sa chance. "Incompréhensible, nous étions tous prostrés par cette issue" expliqua le président. Heureusement, les Airois retrouvèrent de leur superbe dans les matches de classements. L'académie d'Amiens résista bien peu (4-1). Pour la 5e place, Paris n'avait pas assez d'arguments (3-2). 5e c'est bien, mais c'est une déception, compte tenu des possibilités airoises et des espoirs qu'elles suscitaient. "Nous n'avions pas les moyens d'une finale. Les pôles de Rennes et Chatenay-Malabry sont trops forts. Mais nous pouvions espérer le match pour la 3e place". 

La satisfaction est venue de Marion Flouret, qui a valisé son rang d'arbitre national UNSS. C'est d'ailleurs elle qui arbitra la finale, une reconnaissance de son excellent comportement. Jules Humez rentré avec une copine, la grippe. Pour Romain Linster, ce fut une expérience nouvelle. Ce National, il le disputa à deux reprises, fut une fois vice-champion. Cette fois, il coachait. C'est signe qu'il a progressé et qu'il a vieilli. DEUX SOUVENIRS DANS L'ONGLET PHOTO

102795